Mardi 3 novembre : Discours de Monsieur le maire


  Erquinghem-le-Sec, le mardi 3 novembre 2020,

 

 Mes chers concitoyens,

 

La deuxième vague de covid-19 que nous redoutions s’abat sur la France, et sur l’Europe entière. La situation sanitaire dans notre pays, dans notre région, est préoccupante. Bientôt, les structures hospitalières ne pourront plus faire face à l’afflux de patients.

 

Au printemps dernier, à la sortie du premier confinement, les Français ont cru avoir vaincu le Coronavirus et ont profité tout l’été de la liberté retrouvée ; malheureusement, les gestes barrières n’ont pas été suffisamment respectés, et la propagation du virus s’est accentuée depuis septembre ; elle est cette fois généralisée à tout le pays.

Les compteurs journaliers s’affolent quand ils recensent le nombre de victimes du Covid-19, le nombre de personnes en réanimation, le nombre de personnes testées positives…

 

Le nouveau confinement décidé par le Président la semaine dernière a pour objet de casser les chaînes de propagation du virus, et d’éviter à nos soignants de devoir faire des choix entre les patients.

Ce confinement est différent du premier, les établissements scolaires restent ouverts et nombre d’activités économiques vont se poursuivre. Mais certains commerces de proximité dits « non essentiels » ont dû fermer leurs portes.

Il n’est pas dans les compétences communales d’autoriser ou non l’ouverture de tel ou tel magasin. Et malgré les aides et les fonds de soutien, ce sera à nous tous de les soutenir quand la situation sanitaire le permettra, en préférant un magasin du village, ou en allant chez un fleuriste, chez un libraire ou dans un restaurant des Weppes.

 

D’ici là, nous allons devoir relever un défi, collectivement. Celui du confinement. Et de son respect.

 

Mes chers concitoyens, je tenais à m’adresser à vous aujourd’hui pour vous demander d’appliquer ce nouveau confinement avec le plus grand sérieux. Dans notre village, nous avons presque tous la possibilité de profiter d’un jardin. Des sorties sont possibles par dérogation, dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi, et en remplissant un formulaire dédié.

Mais elles doivent rester exceptionnelles, la règle est le confinement, pour les adultes comme pour les enfants. C’est la raison pour laquelle l’aire de jeux a été fermée, et les terrains de sport désormais interdits.

Les rassemblements privés sont bien entendu proscrits, et j’en appelle à votre responsabilité pour ne pas regrouper d’enfants chez l’un ou l’autre, ce ne serait pas responsable au vu de la gravité de la situation sanitaire.

 

L’équipe municipale, élus et agents, sont à vos côtés dans cette nouvelle épreuve. L’école et les services périscolaires continuent de fonctionner, en appliquant la nouvelle version du protocole sanitaire de l’Education nationale. La mairie reste ouverte les jeudis après-midi, de 16h30 à 19h00, et aux heures ouvrées en semaine sur rendez-vous. Merci cependant de privilégier le mail ou le téléphone, quand cela est possible, pour limiter vos déplacements.

 

Les élus se mobilisent pour les aînés et les personnes vulnérables du village : dès cette semaine et régulièrement pendant le confinement, les aînés seront tous appelés. Ce sera l’occasion de prendre des nouvelles et d’échanger sur les contraintes liées à la situation.

L’occasion également de leur proposer de faire des courses si besoin.

Comme au printemps, je lance un appel à nos aînés : ne sortez plus faire vos courses, réduisez les contacts, limitez les risques !

 

 

Erquinghem le Sec est un village qui a su montrer, depuis des années, combien ses habitants pouvaient faire preuve de solidarité. Cette fois encore, je crois en cette valeur. Je sais que bon nombre d’entre vous prend des nouvelles de ses voisins âgés ou malades. C’est plus que jamais nécessaire, ne serait-ce que pour lutter contre l’isolement ou apporter un service.

 

J’en appelle à votre solidarité et à votre générosité à la fin du mois de novembre, à l’occasion de la collecte annuelle de denrées de la Banque alimentaire du Nord. Cette année, les dons seront certainement réduits, alors que les besoins progressent sans cesse dans ce contexte de crise sanitaire et sociale. Je vous invite à participer à cette opération : des denrées non périssables peuvent être déposées dans le hall de la mairie jusqu’au dernier week-end de novembre.

 

Solidarité enfin envers nos soignants, qui se retrouvent encore une fois fortement mobilisés, et d’une façon plus générale à tous ceux qui œuvrent et agissent dans l’intérêt général.

Et la meilleure façon de leur témoigner notre reconnaissance, c’est de rester chez soi le plus possible, respecter les gestes barrières : porter correctement le masque et se laver régulièrement les mains, ventiler régulièrement la maison…

C’est aussi d’installer l’application TousAntiCovid, qui permet d’être alerté après avoir côtoyé une personne testée positive, et d’obtenir quotidiennement de nombreuses informations actualisées, les lieux de dépistage, ou l’attestation de déplacement dérogatoire.

 

                                                                                                                                                              

Mes chers concitoyens, la période que nous vivons est tourmentée. Je tenais à apporter mon soutien aux enseignants de notre commune, qu’ils y exercent ou y résident, très éprouvés par l’assassinat de leur collègue, Samuel Paty. Ils ont la lourde tâche de continuer à enseigner dans des conditions difficiles imposées par le protocole sanitaire.

 

Ce confinement est une nouvelle épreuve pour nous tous.

Nous avons traversé celui du printemps, nous franchirons celui-ci à la condition de respecter collectivement les nouvelles contraintes.

Cette pandémie aura une fin. Et nous nous retrouverons.

Prenez soin de vous et de vos proches, restez confinés.

 

 

Eric Pauron

Votre Maire